Mon voyage à Nikkō

Nikkō fait partie des endroits où je rêvais d’aller au Japon. J’ai justement eu la chance d’y passer 2 jours en semaine et en dehors des périodes de forte affluence touristique (Hanami et Kōyō).

Nikkō est une ville touristique très prisée des Japonais et des voyageurs du monde entier pour ses différents lieux touristiques. Située au coeur des montagnes et des forêts de pins, Nikkō abrite un ensemble de temples et de sanctuaires classés au patrimoine mondial de l’Unesco. Chacun de ces temples est unique par son esthéisme et son histoire. Parmi ces temples, je retiendrais Haiden un splendide temple doré et blanc et la célèbre sculpture des trois singes de la sagesse.

Il y a actuellement quelques temples en rénovation comme le Rinnō-ji. Celui-ci a entièrement été démonté et il est en cours de reconstruction, les pièces abimées sont remplacées par de nouvelles pièces taillées sur mesure. Un véritable travail de titan qui prendra encore plusieurs années mais néanmoins nécessaire pour conserver la beauté de ce lieu.

En dehors de cet ensemble de temples Nikkō est une ville très étendue. Il vous faudra par exemple prendre le bus pour monter en altitude et contempler le lac et les cascades de Kegon. 

Les temples ferment en général à 16 heures, il faut partir assez tôt la matin deTokyo pour avoir le temps de tout visiter en une seule journée.

À partir de 18h, une fois les touristes partis, les boutiques ferment peu à peu et la ville retrouve son calme. Le soir, il n’y a alors que quelques restaurants ouverts au 4 coins de la ville pour les touristes restés à l’hotel. Cela crée un véritable contraste avec l’ambiance animée de la capitale où les magasins sont ouvert tard.

Similar Posts